Résolutions 101 pour les nuls

Noël est passé. Janvier aussi. Tes cartes de crédit sont presque remboursées (trop optimiste?), tu as cessé de dire que ta balance était détraquée (à moins que ce ne soit ton discours à l’année?), et tu as jeté aux poubelles le restant de salade de patates du réveillon (si tu viens de te rappeler qu’un plat dans le fond de ton frigo fait des aller-retour en criant « tue-moi », c’est le temps de mettre fin à ses souffrances). Une question s’impose donc d’elle-même : « Comment vont tes résolutions? ».

Les résolutions, ce doux pacte qu’on prend avec soi-même une fois par année pour justifier le fait que notre dernière année a été teintée de mauvaise volonté, et qu’on rompt avec une culpabilité modérée en se disant que le prochain Jour de l’an sera le bon. Toi, oui, toi qui rougit en ce moment même, libère-toi de tes chaines et fais face à la réalité : les résolutions, c’est l’excuse qui t’empêche d’avancer.

Personnellement, du haut de mes 34 ans d’expérience, j’ai développé une stratégie infaillible pour tenir mes résolutions. Presque infaillible. Une stratégie qui peut pas nuire, mettons. Tu veux des trucs? Voici les miens…

Fais de ta vie une suite de petites résolutions
Non, le 1er janvier n’est pas une journée magique où de la poussière de fée transforme tes désirs en réalité. Ne compte pas sur une date mythique pour mettre en branle les changements que tu souhaites apporter dans ta vie. Les résolutions, ça commence dans ton quotidien, et ton quotidien, ça se passe maintenant. Prends de petites résolutions avec toi-même tout au long de l’année.

Arrête les excuses
Pour réussir, ça prend deux ingrédients qui n’ont rien à voir avec la poudre de perlimpinpin : des efforts et de la volonté. Oui, je sais, ça fait mal à lire. Mais absorbe l’information et fais face à la réalité. Ces deux petits mots clichés de leur personne sont le seul obstacle entre toi et ta réussite. Avant d’entreprendre une résolution, demande-toi si tu es prêt à mettre les efforts pour y arriver. Ton mental doit être rendu là. Si la réponse est non, retourne manger ton Big Mac. T’es pas prêt. Si c’est oui, prends une grande respiration, focusses, et attaque-toi au problème… progressivement. Ce qui m’amène au point suivant…

Fixe-toi des buts réalistes
Pas tenir ta résolution, ça te fait manger tes émotions. Manger tes émotions, ça te fait prendre la résolution de perdre 10 lb l’année suivante. Tu vois le cercle vicieux? Une habitude ne se change par en un jour. Fixe-toi des objectifs réalistes. Vois ta résolution comme un projet à long terme, ponctué de petites étapes. Tu veux pas perdre 10 lb. Tu veux manger un seul dessert par jour. Ça fait plusieurs semaines que t’as slaqué sur les p’tits gâteaux Vachon et ça se passe plutôt bien? C’est le temps maintenant de te mettre à faire de l’exercice. Pas trop. Deux fois par semaine. Pis trois. Pis quatre. Prends le temps d’instaurer – puis d’adopter – de petites habitudes durables qui te rapprochent progressivement de ton but ultime.

Donne-toi le droit à l’échec
Une rechute, ce n’est pas la fin, et ça n’efface surtout pas tous les efforts que tu as mis jusqu’à ce jour dans ton projet. C’est un rappel que tu es humain. Je vais te péter ta bulle tout de suite : personne ne change une mauvaise habitude en faisant un sans-faute. Ta meilleure amie, elle, l’a fait? Ta meilleure amie est une menteuse. Lorsque ça t’arrivera, et ça t’arrivera, accepte l’échec, retrousse tes manches, puis continue d’avancer. Hier, c’est hier.

Garde tes résolutions pour toi
Tu envoies un communiqué de presse à ton entourage dès que tu te lances dans une résolution? Tu crées un événement Facebook pis t’appelles ta mère? Erreur. TU. TE. TAIES. T’as l’impression que de le dire aux autres va te donner la motivation dont t’as besoin pour persévérer. Je te réponds que ça va t’ajouter de la pression inutile. Une résolution, c’est une promesse qu’on se fait à soi-même. Ça ne regarde personne d’autre, et il n’y a qu’à toi que tu devrais rendre des comptes. Quand tu en parles aux autres, tes échecs deviennent publics. Ça mine ta confiance en toi, ça t’incite à cultiver un champ d’excuses, et dans le temps de le dire, tu te remets à manger ton échec extra bacon. La conférence, garde là pour quand t’auras réussi. Tu vas voir, c’est ben plus valorisant de dire que t’as arrêté de fumer depuis un an, que d’expliquer pourquoi t’as recommencé à taquiner le tabac depuis une semaine.

Alors, quelle sera ta prochaine résolution? Si t’es en train de me répondre, merci de relire ces quelques conseils depuis le début.

♥ ∇ 〉 T’as aimé cet article? Garde-pas ça pour toi. Partage-le!  〈 ∇ ♥

♥ ∇ 〉 Tu veux être sûr de rien manquer des publications du Blogue Padnom? Suis-moi sur Facebook. Même pas besoin de GPS. 〈 ∇ ♥

Publicités

5 réflexions sur “Résolutions 101 pour les nuls

  1. Quel bon article pour débuter le mois de Février! Tout ça porte à réflexion! De mon côté, j’ai pris la résolution d’améliorer mon anglais en 2012, résolution que j’ai réitéré en 2013! Voilà, en 2015, j’ai décroché un poste bilingue (majoritairement anglo)! Et je continue de reprendre cette résolution chaque année! Je peux donc affirmer qu’une résolution assumée peut mener à se dépasser dans bien des sphères de sa vie! Au plaisir de continuer de te lire !

    Aimé par 1 personne

Répondre à Karine Grégoire Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s